Opérations

Etape 6: jour J – opération et soins intensifs

Voilà, on y est, enfin ce 4 avril.  L’infirmière me réveille à 5:30, une nouvelle douche de désinfectant m’attend ainsi que quelques derniers tests médicaux. Étrangement, je n’ai pas peur, je me sens tellement prête, j’ai juste envie que ce soit derrière moi. On veut me sédater mais je refuse, je me sens bien. Un transporteur vient chercher mon lit et me descend au bloc opératoire. On me fait patienter à l’entrée et j’observe les yeux écarquillés cette multitude de bonhommes verts qui s’agitent dans tous les sens. Y en a du monde! Une panoplie de médecins anesthésistes me pose des tonnes de questions. Je me félicite de ne pas être sédatée, ils sont tous tellement beaux qu’on dirait des acteurs hollywoodiens! Un truc de fou et qui me fait bien rire. On me pousse finalement au bloc opératoire et oups, ça fait un peu peur quand même. Une fois sur la table d’opération ils me sédatent, finalement c’est pas si mal je commençais à avoir une boule dans l’estomac. Je ne me souviens ensuite de rien.

___________

J’ai la vision toute trouble et je suis à moitié dans un rêve. Je vois le Dr. Prêtre avec un énorme sourire jusqu’aux oreilles qui me dit que tout s’est bien passé. Un immense soulagement m’envahit. Le docteur m’explique l’intervention qu’il a faite mais je ne comprends rien et me rendors. Je ne sais plus exactement à quel moment on m’enlève l’intubation, le tuyau dans ma bouche qui me permet de respirer mais m’empêche de parler. Je suis à moitié consciente. Je réalise finalement que je suis aux soins intensifs, il est 18h (si mes souvenirs sont justes) et je vois mon amie Maya Chollet arriver avec un énorme sourire et la voix joyeuse. Ça me réchauffe le cœur. Le médecin me demande si j’ai mal et je lui réponds quelque chose comme «oh ça va, pas trop mais suffisamment pour que ça m’empêche de respirer normalement. J’ai la respiration coupée». Il doit se dire que je suis folle et m’augmente la morphine en marmonnant quelque chose comme: «faut quand même que tu puisses respirer». Il s’adresse ensuite à Maya et lui demande de faire quelque chose avec mes cheveux ou il les coupe parce qu’il y en a plein emmêlés dans les tuyaux. Elle me fait plein de tresses et c’est une victoire vu l’état de mes cheveux après le shampooing désinfectant. Ouf je vais pouvoir les garder!

Maya me masse ensuite les jambes, ça me fait du bien, j’ai l’impression de me les réapproprier. Elle me fait rire aussi et c’est pas cool, ça fait super mal 🙂

Je meurs de soif et supplie en permanence le personnel soignant de bien vouloir me donner un peu d’eau mais rien à y faire, je dois me contenter d’une mousse au bout d’un bâton trempée dans une solution à la menthe pour humidifier ma bouche. Du coup j’en demande au moins 30 de ces «sucettes à la menthe».

Maya reste un long moment vers moi et ça me réconforte. Elle me lit les tonnes de messages de mes amis à l’annonce de la réussite de l’opération et ça me réchauffe le coeur. Je suis très fatiguée mais ça me fait tellement plaisir! Je vois ensuite un ami quelques instants, ça me fait beaucoup de bien. Une fois ces visites parties, je rêve de m’endormir mais on me propose de regarder la télé et ils allument un grand écran juste devant mon lit. Intérieurement je me dis que ça me casse les pieds, je veux juste dormir et je suis de toute manière incapable d’analyser autant d’images et de sons en même temps. Deux secondes plus tard je m’endors.

Il est 2h du matin, on va me transférer aux soins continus car quelqu’un arrive tout bientôt aux soins intensifs. L’infirmier stresse, m’enlève la voie veineuse au cou, se rate un peu et il paraît qu’il y a plein de sang qui coule. Je n’arrive rien à voir et je ne suis pas rassurée, tout le monde s’agite et crie autour de moi. Finalement ça se calme, on m’enlève la sonde gastrique qui relie mon nez à mon estomac (c’est bizarre comme sensation), je peux boire un peu (je vomis direct) et hop on me monte aux soins continus.

 

Amis opération cardiaque, Réussite opération cardiaque, Réveil opération cardiaque, Soins intensifs

Made with Love - Copyright © 2015-2021 Myriam