Traversée de la Suisse

Entre Engelberg et Meirigen

Il est des jours où tout se transforme, intérieurement dabord. Cette journée est à marquer d’une nouvelle pierre puisque c’est aussi l’étape de cette Via Alpina où Myriam a arpenté seule la montée sur le Jochpass. Mais pas seulement car depuis là où je me tiens, je vois défiler des paysages par les images de Myriam, Diego et Florent. Cela me laisse souvent rêver de ces hauteurs, des ces paysages qu’on ne connaît, pour la plupart, pas encore. La Suisse allemande, au-delà de la barrière des mots, est certainement le coeur même de la Suisse telle que l’on imagine au-delà de nos frontières.

Ce soir, c’est avec émotion particulière que je vous partage les quelques images qui me sont parvenues de cette journée. Une première partie de la journée en solitaire puis les retrouvailles avec Florent qui la rejoint cette après-midi à Planplatten. Tous ces noms ne vous parlent pas ? Alors je n’ai qu’une seule recommandation à vous faire… oubliez les longs voyages en avion, loin, trop loin d’ici et prenez simplement un sac à dos et un billet pour le monde juste à côté de votre portes. Vous ne pouvez pas le regretter, c’est si beau, si sauvage, si dépaysant.

Myriam disait ce soir :

Aujourd hui, une dure journée pour mes jambes fatiguées. Les paysages étaient magnifiques comme toujours mais la douleur était bien présente avec son lot de doutes et de remises en question. L’endroit où je devais dormir ne jouait finalement pas et le nouvel hôtel portait à 60km au lieu de 40 la distance du jour. C’est difficilement que j’ai pris la décision de faire les 23 derniers kilomètres en train, mes genoux étant fatigués et le voyage loin d’être fini. Heureusement les retrouvailles avec Flo m’ont motivé. Avec son paquet de caramels et ses massages, la journée s’achève le sourire aux lèvres. Un énorme merci à lui (les jurassiens sont les meilleurs du monde) et demain Diego prend le relais, me réjouis!

 

Made with Love - Copyright © 2015-2021 Myriam