Journal

A la source selon Kilian Jornet

«Je ne comprendrai jamais comment les personnes peuvent vivre entourées de ciment, de béton, d’asphalte, de fer et de verre. C’est difficile de trouver dans cet endroit le seul reflet de ce qui avait été, lorsque longtemps auparavant, la terre suivait son cours loin de la main des hommes. Où est l’eau qui, coulant librement, cherche son chemin entre les roches pour trouver le meilleur trajet possible jusqu’à la mer ? Et les fleurs qui essaient de survivre entourées d’arbres et d’arbustes, luttant avec d’autres fleurs pour dérober le rayon de lumière qui va leur permettre de révéler toute leur beauté ? Les animaux ne trouvent pas le terrain pour suivre leur instinct et se réfugier, chercher leurs proies, leurs cachettes pour rester loin du regard de leurs prédateurs, en un mot, pour vivre. Et nous ? Dans le fond, ne sommes-nous pas des animaux ? Comme les chiens, les chats et les perroquets, ne sommes-nous pas enfermés entre quatre murs de ciment qui nous empêchent de voler librement pour pouvoir sentir l’essence de l’homme, celle de l’animal qui dort en nous en espérant le moment de se réveiller et de courir ? » Kilian Jornet

Made with Love - Copyright © 2015-2021 Myriam