Au Sri Lanka
en auto-stop


2018-2019

Retour en Suisse

Myriam est rentrée du Sri Lanka et c’est dans un nouvel article qu’elle décrit ce qu’elle a retrouvé au bout du voyage, son enfance.

Le 31 décembre, elle disait :

“2018 a été magique

Enfin, je suis en paix.

Je pourrais pleurer et regretter ce que j’ai subi au sein de ma famille. Ça serait normal.
Je pourrais hurler des deux opérations cardiaques que j’ai subies, de la douleur traversée, de la mort frôlée. Ça serait normal.

J’aurais pu écouter mon docteur quand il m’a dit : “Ne commence pas la boxe, tu sais qu’un jour viendra une nouvelle opération et à ce moment elle te sera définitivement interdite. Ça va te détruire.”

J’ai séché mes larmes, j’ai quitté le lit d’hôpital pour rejoindre la salle d’entraînement. De malade je suis devenue boxeuse. Pas celle qui va aux championnats du monde, non, mais dans mon esprit. Je ne suis plus la victime, je suis la combattante.
J’ai quitté les journées de travail qui n’avaient plus de sens pour partir me retrouver à l’autre bout du monde, seule, en autostop.

J’ai décidé de vivre. Maintenant.
Loin de tout, j’ai trouvé la paix.

Si je devais recommencer ma vie, je n’en changerais rien. Je choisirais les mêmes parents, la même maladie, j’affronterais les mêmes peurs, les mêmes galères. Parce qu’elles m’ont construites, et que je suis pleine de gratitude pour tout ce qu’elles m’ont appris.

Pour 2019, je ne peux que vous souhaiter de trouver votre bonheur:
Soyez reconnaissant pour tout ce que vous avez.
Soyez bon envers les autres.
Ayez de la tolérance pour les différences.
Ayez peur d’une seule personne, de vous-mêmes. De croire que vous n’êtes pas à la hauteur, que vous n’êtes pas assez bien.

C’est le moment de le faire.”

En attendant de la retrouver, voici les derniers articles qu’elle écrit sur le blog Le Temps.

https://blogs.letemps.ch/myriam-duc/

Made with Love - Copyright © 2015-2021 Myriam