• IMG 4655

    Et si l’impossible était possible

    Ma vie, mes frissons, mes inspirations, mes rencontres, mes questionnements, juste là maintenant.

Et si l'impossible était possible

La première fois que j'ai entendu ces quelques mots, j'ai ressenti au plus profond de moi, une sorte de réconfort. Que malgré la maladie et une enfance difficile, tout s'inscrivait dans cet ordre-là: partir de l'impossible et imaginer que tout est possible.

Je suis parti de presque rien, mon pauvre corps ne voulait d'abord rien entendre ni même m'aider. Il me faisait juste souffrir.

Puis, petit à petit, je lui ai insufflé quelque chose. Cette petite étincelle est d'abord née dans la rage mais cela n'a pas suffit. Il lui fallait quelque chose dénué d'amertume et de colère. Il lui fallait simplement de l'Amour, de l'amour avec un grand A et lui dire: "Viens avec moi, je vais te montrer de nouveaux chemins".

Dès que ce moment a commencé, vous êtes pour la plupart apparus dans ma vie. Vous m'avez trouvé folle peut-être, pleine d’enthousiasme, insouciante. Vous vous êtes demandé comment je faisais pour être toujours aussi positive, pourquoi chaque fois que quelque chose n'allait pas, je m'obstinais à croire en mes rêves et à me battre pour les réaliser.

Pour d'autres, je vous ai insufflé l'envie de vous dépasser, d'aller à la rencontre de vous-même.

Pour vous tous, je vous suis redevable d'être présent à chaque instant de ma vie, de recevoir tant de joie et de chaleur de votre part et surtout ... le bonheur de vous avoir pour famille, pour amies et amis.

Myriam Duc

Mes derniers articles

Ma vie, mes frissons, mes inspirations, mes rencontres, mes questionnements, tout juste là, tout juste maintenant. L'envie de les partager avec vous, avec tous ceux qui le veulent ; ces petites choses, ces petits instants dont je me régale et qui font que la vie est belle et que j'ai tant de plaisir à vivre!

Le regard des autres… après plus de 100 points de suture

Le regard des autres… après plus de 100 points de suture

Je me rappelle de cet été durant lequel, sans plus penser à la cicatrice qui traverse ma poitrine, j’ai pris un bikini au lieu du maillot une pièce pour aller nager . J’avais l’habitude de cacher ce trait rouge qui me scinde en deux, le protégeant du soleil et des regards. 

Lire la suite

Christmas Midnight Run. Récit d’une victoire sur la maladie

Christmas Midnight Run. Récit d’une victoire sur la maladie

10 décembre 2016. Christmas Midnight Run. 7,2 kilomètres. 250m D+

 

Environ deux mois après ma deuxième hospitalisation en cardiologie, je compte pour tout entraînement une dizaine de footings de 30 minutes, quatre sorties VTT de 1 heure et une sortie montagne en rando-course… Ce n’est pas grand chose.

Lire la suite

Lettre ouverte au médecin qui m’a prise pour une folle

Lettre ouverte au médecin qui m’a prise pour une folle

Vendredi passé il m’est arrivé quelque chose de nouveau, que je n’avais jamais expérimentée auparavant dans le milieu médical. J’avais déjà entendu nombre d’amis qui avaient vécu cette situation mais cela ne m’était jamais arrivée.

Lire la suite